Cher-e concitoyen-ne,

Vous allez pouvoir voter pour la première fois le 23 avril. J’ai une confiance absolue dans votre génération et je veux qu’elle prenne la main dans cette élection.

Les jeunes font l’expérience quotidienne des inégalités, des discriminations, et beaucoup se méfient d’une classe politique qui ne donne plus envie ni de rêver, ni tout simplement de voter. Pourtant, votre génération est inventive, engagée, solidaire et tournée vers le monde.

Les autres candidats veulent exiger des jeunes des devoirs supplémentaires, les envoyer en service militaire ou leur faire porter l’uniforme. Je veux au contraire leur donner des droits nouveaux. Le projet que je porte permet de redonner aux jeunes la maîtrise de leur destin individuel et collectif, de conquérir leur dignité, leur autonomie et donc leur liberté avec des réponses qui agissent concrètement sur le quotidien, et qui préparent le monde de demain. C’est l’objectif du revenu universel.

Face à l’extrême-droite raciste, à la vieille politique qui échoue depuis des décennies, nous faisons le pari de l’intelligence collective, de la sincérité et de l’honnêteté, nous portons un projet d’égalité et de justice, fidèle aux valeurs de la gauche et de la République.

Nous pouvons casser la machine à désespérer et bâtir un futur désirable, un futur écologique et solidaire, un futur européen. Nous le pouvons en nous saisissant d’un bulletin de vote qui redonne du pouvoir face au monde de l’argent, des lobbies et aux intérêts des privilégiés.

Dimanche prochain, vous pouvez choisir, librement, de voter en fonction de ce que vous croyez être le monde que nous devons construire et le peuple nouveau que nous voulons être. Faisons battre le coeur de la France !