Les Jeunes Socialistes prennent acte du résultat du premier tour de l’élection présidentielle, qui voit la gauche éliminée du second tour.

Les Jeunes Socialistes appellent à voter Emmanuel Macron pour faire barrage à l’extrême droite au second tour de l’élection présidentielle. Ils appellent à prendre part aux mobilisations qui déjà s’organisent pour combattre le Front National et sa candidate, héritière d’une histoire et d’un projet politique de haine qui met en péril la République.

Les Jeunes Socialistes refusent et refuseront toujours une quelconque confusion entre la gauche et la droite, parce qu’elle nourrit le discours du Front National. En votant pour Emmanuel Macron, nous choisissons seulement de préserver la République de l’arrivée au pouvoir d’une famille politique qui combat la démocratie. Nous serons demain au rendez-vous des combats à venir contre la politique injuste qu’il propose.

Les Jeunes Socialistes saluent la campagne digne, puissante et radicalement innovante de Benoît Hamon. Face aux trahisons et aux injonctions à l’abdication, sa détermination a fait honneur à sa famille politique et aux électeurs de la primaire de la gauche. Les divisions de la gauche, la déloyauté de certains, les sectarismes d’autres, et les logiques individuelles ont conduit à ce résultat dramatique pour la République et ses valeurs. La majorité sociale du pays mérite mieux qu’un affrontement entre une gauche qui se dissout dans le libéralisme et une gauche sectaire.

Par son projet et sa manière de le porter, Benoît Hamon incarne la gauche renouvelée à laquelle nous aspirons : sincèrement écologique, puissamment sociale, profondément démocratique et européenne. Il nous appartient désormais de la reconstruire pour résister aujourd’hui, puis gouverner et transformer demain. Répondant à l’appel de Benoît Hamon ce soir, les Jeunes Socialistes prendront toute leur part à cette tâche historique et proposeront dans les jours à venir des initiatives en ce sens.

L’heure du repos n’est pas encore venue.

 

L’heure du repos n’est pas encore venue ! Cliquer pour tweeter